Changements dans la société et bien-être au travail

Comment les changements du siècle dernier peuvent favoriser la souffrance au travail ?

Retour aux autres articles

Comment les changements du siècle dernier peuvent favoriser la souffrance au travail ?

La société que nous connaissons s’est vue traversée par des changements majeurs au cours du dernier siècle. Changements qui modifient considérablement notre façon de travailler et ouvrent une probabilité plus grande à certaines souffrances qui n’existaient pas avant.

La mondialisation a pour conséquence de pousser la compétitivité à l’extrême et qui dit compétitif, dit qu’il faut avoir le meilleur produit, le moins cher possible et si possible rapidement. Ce qui va forcer les entreprises a produire plus en moins de temps et donc apparaît des phénomènes comme la pression du travail ou la charge de travail qui vont augmenter. La compétitivité va également appuyer sur l’importance d’être le meilleur partout et donc d’augmenter le perfectionniste et de diminuer le soutien d’un groupe lorsque cette compétitivité sera individuelle.


Au cours des années, les formalisations, les documents administratifs à remplir se font de plus en plus nombreux ajoutant une charge de travail dans des métiers qui ne sont à priori pas orientés vers l’administratif. Le travail à la chaîne, l’apparition des moyens de communication permet en outre, de réaliser un travail en équipe, ou la responsabilité individuelle se perd petit-à-petit, empêchant par là même une reconnaissance individuelle et accentuant les difficultés de collaborer…

D’ailleurs parlons de ces nouvelles technologies, même si elles sont formidables et que je ne saurai plus m’en passer à l’heure actuelle, les nouvelles technologies vont permettre plusieurs choses d’une part de pouvoir travailler n’importe où, n’importe quand… D’autre part, être interrompu à n’importe quel moment par un appel… Enfin, de réduire les contacts sociaux parce qu’envoyer un mail suffit…


Précisons également que ce qui est recherché derrière le travail change. Si au départ, le travail est vu comme une façon de gagner sa vie, de se nourrir, de se loger… Le travail est maintenant perçu comme une manière de se réaliser… Les attentes que nous avons envers le travail s’en trouvent plus nombreuses…


Enfin, la crise financière en 2009 nous apporte un coup de grâce par l’apparition d’une instabilité financière plus importante, instabilité qui nous montre que oui, les ressources sont limitées, celles de la planète, mais aussi celles de l’homme… Et pose la question : « jusqu’où l’homme sera-t-il prêt à aller pour son travail ? »

Que faites-vous pour réaliser le bien-être au travail, le vôtre mais aussi celui des autres ?

Ecrit en Avril 2020
Sens et Company
Magali Jemine